Aller au contenu

Culture, cueillette et séchage des plantes

 Culture

Deux buttes de plantes aromatiques et médicinales

Des caractéristiques principales de nos terres, il faut retenir leur qualité limono-sableuse, leur faible profondeur, la présence d'une couche d'argile à 30cm, leur pente quasi-inexisante, l'influence océanique du climat. Cet ensemble de conditions abouti naturellement à des terres de pH faible, très humides en hiver, froides au printemps, séchantes et croûtantes en été.

Nous sommes certifiés en agriculture biologique.

Les plantes aromatiques et médicinales sont essentiellement cultvées sur buttes. Cela permet de :

  • éviter les tassements, en pérennisant les espaces cultivés
  • approfondir le sol, en tirant la terre des bords de planche vers le centre
  • préserver les cultures de l'eau en hiver, en facilitant le drainage
  • favoriser un réchauffement plus précoce du sol, en orientant les bords de buttes vers le soleil

Mais certaines plantes (menthe, mélisse, reine des prés) sont implantées dans des zones plus humides qui leurs sont particulièrement propices.

Les plantes aromatiques et médicinales sont réparties dans le potager, et encadrent les légumes que nous cultivons. Elles hébergent les insectes auxiliaires de culture, et leurs fleurs attirent les pollinisateurs. Elles protègent aussi certains légumes (l'aneth contre les pucerons des fèves par exemple).

Nous réalisons la plupart de nos plants, par semis ou bouturage.

Le paillage est de mise à l'implantation des cultures, et puis chaque année à l'automne. Il évite l'enherbement, préserve la texture du sol notamment en surface, évite l'évaporation, favorise la présence des auxiliaires, apporte des fibres en se dégradant.

L'amendement apporté est principalement composé de fumier de bovins élevés en bio dans notre voisinage, et d'huîtres concassées pour réduire l'acidité.

 

Cueillette

Soucis et mauves dans un panier de récolte

Les cueillettes sont influencées par la saison, le rythme de la plante, l'heure, la météo (humidité, chaleur, vent).

Les fleurs sont cueillies le matin, après la rosée et avant les chaleurs.

Pour les plantes à huile essentielle, les cueillettes sont pratiquées au plus chaud de la journée.

Et puis certaines plantes sont récoltées à des moments très précis du calendrier (tilleul, ronce, sureau, aubépine, achillée). Elles sont le centre de l'organisation pendant une courte période.

Mathilde fait des cueillettes sauvages. Elle trouve principalement ses plantes sur des parcelles cultivées en agriculture biologique (pâture, haie, cour de ferme) : achillée millefeuille, aubépine, cynorhodon, frêne, ortie, ronce, sureau noir, tilleul, vigne rouge.

 

 

 

 

Séchage

Le séchage est réalisé au jardin dans une annexe de 25m² conçue écologiquement (bois non traité, isolation naturelle) pour :

  • limiter l'entrée de l'humidité (panneaux de chanvre)
  • stopper la lumière
  • garder une température ambiante fraîche
  • ôter l'humidité des plantes cueillies le plus doucement possible (déshumidificateur)
  • manipuler les plantes aisément et précautionneusement (étagères à claies)
  • stocker les plantes sèches toute l'année
  • préparer et ensacher les plantes